BMW renonce à un accord de 2 milliards d'euros avec Northvolt sur les cellules de batteries

BMW a annoncé jeudi qu'il se retirait de l'accord de 2 milliards d'euros conclu en 2020 avec le fabricant suédois de batteries Nortvolt pour livrer des cellules à partir de 2024 dans le cadre d'un contrat à long terme. Mais Northvolt a deux ans de retard et livrerait "trop de déchets", rapportent des médias allemands, comme Manager Magazine.

BMW Group minimise la nouvelle en déclarantNorthvolt et le groupe BMW ont décidé conjointement de concentrer les activités de Northvolt sur le développement de cellules de batterie de la prochaine génération". Le fournisseur sud-coréen Samsung SDI comblera le vide pour la cinquième génération de batteries pour véhicules électriques de BMW, utilisées dans les modèles iX et i4.

Prismatique ou cylindrique

Dans ces modèles, BMW utilise des cellules prismatiques de différentes tailles. Il en ira différemment pour la Neue Klasse. À partir de 2025, BMW utilisera des cellules de batterie cylindriques, car ce type de batterie peut réduire les coûts du système de batterie de 30 %. En 2022, BMW a déclaré que ses fournisseurs actuels, CATL, Samsung SDI, EVE Energy et Northvolt, devaient fabriquer les nouvelles cellules.

Le magazine allemand écrit que "si les problèmes sont résolus", Northvolt pourrait livrer ces cellules de batterie de nouvelle génération pour la Neue Klasse.

En décembre 2021, Northolt a mis en service sa première usine de Skellefteå en produisant la première cellule de batterie prismatique sur le site. La production a démarré pleinement en 2022 et devrait atteindre une capacité de 16 GWh par an. C'est assez pour alimenter environ 300 000 voitures électriques. À terme, l'usine produira 60 GWh par an. Mais apparemment, les Suédois ne peuvent pas livrer à temps pour BMW.

Northvolt Drei

Fin mars 2024, la première pierre de Nortvolt Drei, la gigafactory allemande du fabricant de cellules suédois, a été posée à Heide, une ville de plus de 22 000 habitants située dans le Schleswig-Holstein, dans le nord de l'Allemagne .Volkswagen avait conclu un accord avec les Suédois pour construire "Northvolt Zwei" en Basse-Saxe, en Allemagne, et cette usine a donc été baptisée "Northvolt Drei".

En janvier dernier, la Commission européenne a donné son feu vert à l'Allemagne pour l'octroi de 902 millions d'euros de subventions à l'usine de Northvolt à Heide. Cela devrait empêcher les Suédois d'opter pour l'Amérique d'abord, attirés par la loi sur la réduction de l'inflation du président Biden. Loi sur la réduction de l'inflation.

L'usine située dans le nord de l'Allemagne, positionnée pour produire les batteries les plus propres pour les VE en Europe continentale avec une capacité allant jusqu'à 60 kWh, commencerait à produire en 2025 au plus tôt, mais plutôt en 2026. Elle atteindra sa capacité totale en 2029, ce qui représente une production annuelle de batteries pour 800 000 à 1 million de véhicules électriques.

Usine au Canada

Northvolt prévoit également une usine au Canada. Elle a choisi un site sur la côte de Montréal pour construire sa première Gigafactory nord-américaine. En septembre 2023, l'entreprise a déclaré qu'elle investirait cinq milliards d'euros dans la région.

Northvolt Six sera une usine de cellules pour la technologie lithium-ion, visant une capacité annuelle de 60 GWh "pour répondre aux demandes croissantes du marché nord-américain des BEV". Au cours de la première phase, qui devrait s'achever en 2026, seule la moitié de cette capacité sera mise à disposition, avec une montée en puissance ultérieure. Mais en 2024, cette "demande croissante" s'est considérablement ralentie, en particulier aux États-Unis.

Commentaires

Prêt à participer à la conversation ?

Vous devez être un abonné actif pour laisser un commentaire.

S'abonner aujourd'hui

Vous pourriez aussi aimer