La « nouvelle classe » de BMW également construite à Ratisbonne

BMW produira également ses voitures électriques « Neue Klasse » (Nouvelle Classe) dans son usine de Ratisbonne. Le constructeur automobile l’a confirmé mais n’a pas encore fourni plus de détails sur les modèles possibles.

Comme l’indique BMW dans un communiqué de presse actuel, les premiers travaux préparatoires pour la production de la nouvelle plate-forme à l’usine de Ratisbonne sont déjà terminés. « Avec la Neue Klasse, l’entreprise vise à établir de nouvelles normes en matière de numérisation, d’électrification et de circularité, et nous nous y préparons déjà à Ratisbonne », déclare Armin Ebner, directeur de l’usine.

« Pendant l’arrêt de production du Nouvel An, nous avons effectué les premières modifications majeures, y compris pour l’assemblage de nos véhicules. D’autres mesures structurelles importantes seront mises en œuvre au tournant de l’année 2024/2025 », a-t-il ajouté.

iX1 et iX2 ?

La production des véhicules électriques Neue Klasse à Ratisbonne commencera dans « la seconde moitié de la décennie ». BMW n’a pas encore fourni officiellement plus de détails. Selon des informations antérieures (qui restent à confirmer), le SUV compact connu en interne sous le nom de NB5, successeur de l’actuel iX1, devrait sortir de la chaîne de production de Ratisbonne.

Les iX1 et iX2 actuels et les modèles à combustion correspondants sont déjà fabriqués à Ratisbonne, il est donc logique que BMW y produise également les modèles successeurs correspondants. M. Ebner souhaite augmenter le nombre d'unités avec les deux modèles BEV actuels.

"D'ici à la fin de 2024, un total d'environ 200 millions d'euros sera injecté dans les sites de Ratisbonne et de Wackersdorf", indique le communiqué de presse de BMW. "Avec les BMW iX1 et BMW iX2, nous continuerons à enthousiasmer les clients du monde entier avec le plaisir de la conduite entièrement électrique depuis Ratisbonne", a déclaré M. Ebner. L'Europe est un marché vital pour l'iX2.

Alimentation par batterie

Les batteries haute tension pour les véhicules électriques de Ratisbonne sont produites sur le site de la Leibnizstraße, à proximité de l’usine de véhicules. Plus de 100 000 batteries haute tension y ont été fabriquées l’année dernière.

Pour la production de la "Neue Klasse", la technologie des batteries passera de cellules prismatiques en modules à des cellules rondes dans une conception "cellule à cellule". En outre, l'assemblage de batteries existant à proximité des usines de véhicules sera complété par une grande installation centralisée d'assemblage de batteries qui, comme indiqué, sera située dans la municipalité de Straßkirchen.

Selon BMW, le site de Wackersdorf jouera également un rôle important dans le passage à la production de véhicules électriques : "Les premiers produits livrés par notre nouveau centre d'essai de batteries entreront en service à Wackersdorf à partir de la mi-2024", explique M. Ebner.

Le nouveau centre d’essais couvrira une superficie de plus de 8 000 mètres carrés et sera intégré dans les structures de bâtiments existantes du site. Les batteries haute tension et autres composants d’entraînement électrique des futurs modèles BMW Group y seront testés à un stade très précoce du développement, bien avant le début de la production.

Augmentation de la production

En 2023, 238 301 nouvelles BMW ont été construites à Ratisbonne, et le directeur de l'usine s'attend à des chiffres plus élevés en 2024. "Depuis que nous avons ajouté une équipe de nuit à l'automne de l'année dernière, notre production quotidienne a déjà augmenté d'environ 300 véhicules, pour atteindre 1 300 actuellement", explique M. Ebner.

"Nous avons déjà embauché plus de 500 personnes en 2023. Pour 2024, nous prévoyons de recruter 600 personnes supplémentaires pour notre production", conclut-il. BMW cherche à embaucher des personnes dans des domaines où il y a une pénurie de compétences, tels que la maintenance et l'électronique. Le personnel de base du BMW Group sur les sites de Regensburg et de Wackersdorf, dans l'est de la Bavière, s'élève actuellement à environ 9 250 employés.

Armin Ebner, directeur de l'usine, lors du lancement de la production de l'iX2 en novembre dernier /BMW

Commentaires

Prêt à participer à la conversation ?

Vous devez être un abonné actif pour laisser un commentaire.

S'abonner aujourd'hui

Vous pourriez aussi aimer