Car-Pass : "des cas flagrants de fraude au compteur kilométrique en 2023".

L'année dernière, Car-Pass a identifié 1 640 cas de fraude au compteur kilométrique lors de la vente de voitures d'occasion, soit 300 de plus qu'en 2022 .En 2021, 1 578 cas de compteurs "retournés" ont été révélés. Une Mercedes E200 de 2012 arrive en tête du top 10 : son compteur a été retourné de 560 000 kilomètres.

Sur les 1 640 cas de fraude, 1 055 voitures étaient vendues sur le marché intérieur. En moyenne, le compteur kilométrique a été reculé de 70 000 kilomètres. Ce chiffre reste toutefois très limité (0,2 %) malgré les 689 170 ventes de voitures d'occasion. "Cela montre que le système fonctionne très bien", déclare Michel Peelman, PDG de Car-Pass.

Cette illustration montre les 10 fraudes les plus graves de 2023 /car-pass.be

Introduit en 2020

Depuis 2020, les constructeurs doivent fournir à Car-Pass le relevé du compteur kilométrique de leurs véhicules immatriculés en Belgique quatre fois par an. Car-Pass gère le registre central contenant les relevés kilométriques du parc automobile belge afin de protéger les acheteurs de véhicules d'occasion contre les fraudes au compteur kilométrique. Te relevé du compteur kilométrique est noté et transmis lors de chaque visite de contrôle technique.

L'année dernière, Car-Pass a traité 19,38 millions de relevés de compteur, soit 8,2 % de plus qu'en 2022 et un record absolu. Ces données permettent à l'organisation d'avoir une bonne vue d'ensemble de la mobilité automobile en Belgique. Les ventes de voitures d'occasion ont rebondi (+7% à 813.835 unités) après l'année difficile de 2022, selon les données de Car-Pass .

VW, BMW et Mercedes

La voiture belge moyenne a parcouru 14 075 kilomètres l'année dernière, soit 2,5 % de plus qu'en 2022 et 15,4 % de plus qu'en 2021. En moyenne, les voitures et camionnettes d'occasion belges pour lesquelles un Car-Pass a été délivré avaient 9,3 ans.

Volkswagen reste de loin la marque la plus populaire sur le marché de l'occasion. Les marques allemandes haut de gamme BMW et Mercedes complètent le trio de tête. Les chiffres montrent également que les voitures d'occasion à essence deviennent plus populaires que les voitures diesel. Le nombre de cartes d'immatriculation pour les véhicules électriques a quintuplé en quatre ans, mais reste très limité en chiffres absolus, avec 13 365 cartes (1,64 %).

Fraude au kilométrage

Plus de 60 millions de voitures d'occasion sont vendues chaque année dans l'UE, et les consommateurs européens paient chaque année des milliards d'euros de trop en raison de la fraude au kilométrage. Selon la secrétaire d'État à la protection des consommateurs Alexia Bertrand, la fraude au kilomètre est une priorité majeure de la présidence belge de l'UE.

Dans tous les États membres, les garages, les centres d'inspection, les sociétés de crédit-bail et les gouvernements enregistrent le kilométrage des véhicules. Il est essentiel de rassembler ces données et de les rendre accessibles aux acheteurs et aux vendeurs de voitures d'occasion afin d'assurer la transparence de l'historique du kilométrage du véhicule. C'est le moyen le plus efficace de lutter contre la fraude au compteur kilométrique.

Expertise

La Présidence belge plaide donc pour un échange de ces données entre les Etats membres afin d'assurer la traçabilité lorsqu'un véhicule d'occasion est exporté vers un autre Etat membre.

Michel Peelman : "Je suis très heureux que la Belgique remette ce thème à l'ordre du jour européen. Nous pouvons partager notre expertise dans ce domaine avec d'autres pays. C'est pourquoi je plaide pour la conclusion rapide d'accords bilatéraux avec nos voisins, l'Allemagne et la France, comme nous l'avons fait avec les Pays-Bas. Depuis, la fraude sur les véhicules importés des Pays-Bas a chuté de 90 % en quelques années".

Commentaires

Prêt à participer à la conversation ?

Vous devez être un abonné actif pour laisser un commentaire.

S'abonner aujourd'hui

Vous pourriez aussi aimer