Jan De Nul et Engie lancent un projet pilote à l'échelle industrielle avec des batteries d'écoulement

La société de génie civil Jan De Nul, le fournisseur d'énergie Engie et l'expert mondial en services techniques Equans ont lancé un projet pilote axé sur l'utilisation à l'échelle industrielle de batteries Vanadium Redox Flow comme alternative aux batteries lithium-ion.

Le ministre belge de l'énergie, Tinne Van der Straeten (Groen), les PDG d'Engie Belgium, d'Equans Belux et de Jan De Nul, ainsi que le président d'Invinity, Neil O'Brien, ont assisté à l'inauguration le 27 mars.

Complément durable

Les batteries à flux d'oxyde de vanadium sont encore relativement peu connues du grand public et pourraient devenir un complément sûr et durable aux batteries lithium-ion largement utilisées.

Ces nouvelles batteries sont innovantes et suffisamment matures techniquement et commercialement pour jouer un rôle majeur dans la transition énergétique. Elles peuvent être déployées en remplacement ou en complément des batteries lithium-ion, et/ou pour la production locale d'énergie renouvelable sur des sites industriels ou dans des installations centralisées.

Valeur ajoutée dans la transition

Equans a installé une batterie Vanadium Redox Flow, fabriquée par Invinity Energy Systems, d'une capacité de 800 kWh sur le site Jan De Nul à Hofstade (près d'Alost), connectée à leur installation de panneaux solaires de 578 kW.

Les trois partenaires étudieront comment ces batteries pourraient optimiser la gestion de l'énergie dans un environnement industriel et comment elles pourraient représenter une valeur ajoutée dans la transition vers une économie sans carbone.

Le centre de recherche Engie Laborelec a déjà mené avec succès des essais en laboratoire avec une batterie Redox Flow en 2019. Désormais, ils testent le contrôle et la maintenance de cette technologie à l'échelle industrielle.

Plus sûr et mieux adapté aux climats chauds

Contrairement aux batteries lithium-ion, les batteries Redox Flow ont une durée de vie d'au moins 25 ans, une capacité qui vieillit très peu avec le temps et une capacité de stockage naturelle de plusieurs heures. De plus, elles sont plus sûres car il n'y a pas de risque d'emballement thermique et sont donc mieux adaptées aux climats chauds.

Le groupe Jan De Nul est une entreprise familiale active dans le monde entier. Son expertise repose sur cinq activités principales : l'énergie offshore, les travaux de dragage et de construction marine, les travaux de génie civil, les activités environnementales et le développement de projets.

Julie De Nul, PDG de Jan De Nul : "Nous installons des parcs éoliens et des interconnexions, nous réaménageons la pollution historique en sources d'énergie durable et, avec ce projet, nous faisons un pas de plus vers une gestion d'entreprise durable."

Un pionnier de l'innovation

Vincent Verbeke, PDG d'ENGIE Belgique : "En tant que pionniers de la transition énergétique, nous regardons au-delà de la célèbre batterie lithium-ion et nous osons choisir l'innovation. Il y a encore très peu d'exemples en Europe de projets à grande échelle avec des batteries Redox Flow. Ce projet pilote place la Belgique sous les feux de la rampe en tant que précurseur en matière d'innovation dans le secteur de l'énergie."

Laborelec, une unité de ENGIE Research & Innovation, est un centre d'expertise et de recherche de premier plan dans le domaine de l'énergie électrique.

Commentaires

Prêt à participer à la conversation ?

Vous devez être un abonné actif pour laisser un commentaire.

S'abonner aujourd'hui

Vous pourriez aussi aimer