Nissan et Mitsubishi vont travailler ensemble sur des pick-up et des véhicules hybrides pour l'Amérique

Les partenaires de l'alliance Nissan et Mitsubishi collaborent depuis 2016 sur leur marché national, le Japon. Cependant, un plan a été élaboré pour étendre cette mise en commun des ressources à l'Amérique du Nord. Un pick-up d'une tonne construit au Mexique et un véhicule hybride rechargeable pour Nissan sont à l'ordre du jour pour renforcer les deux marques aux États-Unis.

Mitsubishi a rejoint l'Alliance Renault-Nissan en 2016, alors que le constructeur japonais était en difficulté en raison d'un scandale de tricherie sur les émissions. Cependant, la collaboration s'est limitée à l'Asie et à l'Europe, Mitsubishi ayant récemment introduit des Renaults rebadgées pour rester présent en Europe. Comme le rapporte Automotive News Europe, une collaboration entre constructeurs japonais arrive en Amérique du Nord.

PHEV pour Nissan, bientôt un pick-up (électrique ?) construit au Mexique

Makoto Uchida, PDG de Nissan, a dévoilé le plan visant à renforcer sa position et celle de Mitsubishi aux États-Unis, au Canada et au Mexique, avec deux produits principaux comme première étape : un modèle hybride rechargeable de Nissan basé sur la technologie de Mitsubishi et un pick-up d'une tonne construit au Mexique pour les deux marques, dans la même catégorie que l'actuel Nissan Frontier.

Une version électrique de ce pick-up est probable mais pas encore confirmée, bien qu'une certaine électrification soit attendue. La date de sortie est prévue entre 2027 et 2031. D'autres modèles sont susceptibles de voir le jour, Mitsubishi comptant sur l'expertise de Nissan en matière de véhicules électriques pour élargir sa gamme de modèles américains.

La construction du pick-up au Mexique permettrait d'éviter les droits de douane à l'importation, raison pour laquelle Mitsubishi ne vend pas le Triton/L200 aux États-Unis. Le fait de le rendre électrique lui permettrait également de bénéficier de subventions au titre de la loi sur la réduction de l'inflation (Inflation Reduction Act), si ce projet de loi survit au prochain mandat présidentiel.

Une partie de l'Arc

Nissan a précédemment annoncé qu'il renforcerait ses collaborations stratégiques dans le cadre de son plan d'entreprise The Arc, qui vise à commercialiser 30 nouveaux modèles d'ici 2026. L'utilisation de technologies partagées permettrait de réduire les coûts de développement et de commercialiser ces modèles plus rapidement.

Au cours des deux ans et demi à venir, sept nouveaux modèles seront lancés aux États-Unis et au Canada, dont ce premier hybride rechargeable. Une collaboration avec Honda a également été annoncée récemment, avec pour objectif principal les véhicules électriques.

Commentaires

Prêt à participer à la conversation ?

Vous devez être un abonné actif pour laisser un commentaire.

S'abonner aujourd'hui

Vous pourriez aussi aimer