AutoTechnica Brussels : prêt à accueillir 32 000 professionnels de la mobilité

Le dimanche 24 mars, AutoTechnica - le principal salon pour les professionnels de l'automobile dans le Benelux - ouvre ses portes sur le Heizel de Bruxelles. La Secrétaire d'Etat au Budget et à la Consommation Alexia Bertrand (Open Vld/MR) inaugurera officiellement l'événement le dimanche matin. Après l'ouverture du salon, elle présentera les ambitions européennes de Car-Pass, le passeport automobile numérique belge.

La Fédération de la mobilité Traxio attend 32 000 visiteurs professionnels qui découvriront les produits et services de près de 2 000 marques proposés par une large représentation de participants du Benelux et d'ailleurs. Les 30 000 mètres carrés d'espace d'exposition seront occupés par 250 exposants de 450 structures.

Entretiens sur la mobilité

Didier Perwez, Président de TRAXIO : "Le secteur est confronté à d'énormes défis en raison de l'évolution rapide du parc automobile, comme l'électrification et les innombrables avancées technologiques d'une voiture moderne. La durabilité des véhicules et des entreprises crée également une pression supplémentaire. Un professionnel bien informé a toujours une longueur d'avance sur ses concurrents, et c'est exactement ce que nous voulons offrir aux visiteurs d'AutoTechnica".

Outre le large éventail de produits et de services proposés, les visiteurs peuvent également assister à une série d'"exposés sur la mobilité", brefs mais intéressants, qui constituent des orientations pratiques pour les entrepreneurs modernes du secteur de la mobilité .

Quatorze thèmes seront abordés au cours de sessions courtes mais percutantes de 20 minutes. Parmi eux, le Car Pass, la rentabilité des concessionnaires, l'évolution du marché de l'occasion, l'importation de véhicules chinois, les inspections et la durabilité.

Pilier économique

Le secteur automobile (voitures, véhicules utilitaires, bicyclettes, entretien, réparations et articles connexes) est un pilier économique fondamental en Belgique. En 2022, le chiffre d'affaires s'élevait à 150 milliards d'euros et les investissements à 1,45 milliard d'euros.

Les 7 949 employeurs concernés (et leurs 77 491 employés) gèrent la vente, l'entretien, la réparation et le recyclage du parc automobile belge. En d'autres termes, ils veillent activement à la sécurité technique des véhicules circulant sur nos routes, ils veillent activement à la sécurité technique des véhicules circulant sur nos routes - des bicyclettes aux camions les plus lourds.

Ils contribuent également de manière proactive à la protection de l'environnement, non seulement en collectant et en recyclant les déchets de l'atelier, mais aussi parce que des véhicules bien entretenus permettent de réduire au minimum les émissions.

Défis

Les enquêtes sur le secteur de la mobilité montrent que les entrepreneurs perçoivent trois défis importants. 1)La plupart d'entre eux plaident pour une meilleure compatibilité entre l'éducation et le marché du travail. 2) Lesjeunes doivent être davantage encouragés à choisir les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques, c'est-à-dire les cours dits "STEM". 3) La plupart des entrepreneurs (70 %) s'attendent à ce que le besoin de flexibilité augmente. Le cadre socio-juridique doit être davantage adapté à ces besoins croissants.

Tous les professionnels de la mobilité sont les bienvenus à AutoTechnica : l'inscription est gratuite après enregistrement préalable sur www.autotechnica.be.

Commentaires

Prêt à participer à la conversation ?

Vous devez être un abonné actif pour laisser un commentaire.

S'abonner aujourd'hui

Vous pourriez aussi aimer