Alpine se met à l'électrique avec le hot-hatch A290

Alpine, la marque de performance de Renault, est officiellement entrée dans l'ère électrique en lançant l'A290, une voiture électrique à hayon qui met l'accent sur la performance, l'agilité et la légèreté. Le nouveau modèle marque une rupture significative avec la gamme traditionnelle d'Alpine et devrait être lancé dans le courant de l'année.

L'A290 s'inspire fortement du concept Beta de l'année dernière, avec un design audacieux et sportif qui la différencie de la Renault 5, sur laquelle elle est basée. La voiture conserve la même longueur que sa sœur Renault, mais avec une voie plus large de 60 mm, ce qui lui donne une allure plus musclée et plus agressive. Selon Alpine, ce design s'adresse à la fois aux stylistes et aux amateurs de performances.

Bien entendu, l'héritage d'Alpine en matière de sport automobile se retrouve dans les éléments de design distinctifs, notamment la célèbre forme en X des phares, les ailes plus larges, les jupes latérales proéminentes, les imposantes jantes en alliage de 19 pouces et le diffuseur arrière noirci. Ces éléments renforcent son allure sportive et font un clin d'œil à la gloire passée de la marque en rallye.

Un peu moins d'autonomie

Au-delà de son allure audacieuse, l'A290 bénéficie d'importantes modifications techniques pour une expérience de conduite palpitante. Il est équipé d'une suspension sur mesure, d'un groupe motopropulseur de pointe, de freins haute performance et de pneus spécialement conçus. Tous ces éléments se conjuguent pour offrir ce qu'Alpine appelle une "expérience de conduite plus émotionnelle".

L'A290 dispose d'un pack d'une capacité nominale de 52 kWh. Bien que la marque n'ait pas précisé la capacité de charge maximale, elle affirme que l'A290 peut se recharger de 10 % à 80 % en une demi-heure dans des conditions optimales. Selon le cycle WLTP, une autonomie de 380 kilomètres est promise, soit 30 kilomètres de moins que la R5, techniquement similaire. Mais cela devrait être corrigé à la baisse si le conducteur décide de vivre l'esprit de cette hot hatch.

Électrique mais pas lourd

Alpine proposera l'A290 en deux variantes de puissance. Le modèle de base est équipé d'un moteur électrique de 180 ch, tandis que la version la plus puissante a une puissance de 220 ch. Les deux variantes produisent un couple de 300 Nm. Le modèle de pointe passe de 0 à 100 km/h en 6,4 secondes. Malgré ses capacités dynamiques, l'A290 reste exemplaire avec seulement 1 479 kg, ce qui la rend plus légère que des concurrentes comme la Mini Cooper SE.

La polyvalence de l'A290 s'étend à une sélection de modes de conduite, permettant au conducteur de régler la direction assistée, la réponse de l'accélérateur, l'éclairage d'ambiance et le son artificiel généré par le système Alpine Drive Sound. En outre, les freins Brembo et la suspension arrière multibras améliorent la maniabilité et la stabilité du véhicule.

L'explosion avec l'IA

A l'intérieur, l'A290 offre un mélange de confort et de technologie de pointe. Il est doté d'un volant à trois branches, d'un tunnel central recouvert de cuir Nappa et de sièges sport. Le système d'infodivertissement est alimenté par une puce AMD V2000 pour un traitement ultra-rapide et intègre une IA générative avancée.

Ce dernier permet un contrôle interactif et intuitif des fonctions du véhicule par le biais de commandes vocales. L'A290 comprend également le système Alpine Telemetrics, qui fournit des données sur les forces G, la température du moteur, l'état des pneus et les temps au tour.

Philippe Krief, PDG d'Alpine, a souligné l'importance de l'A290 en tant que modèle d'entrée de gamme : "L'A290 est la première Alpine que vous pouvez avoir dans votre histoire parce que c'est une voiture à hayon, c'est une voiture urbaine et elle est assez polyvalente pour être la première voiture d'un futur amateur d'Alpine.

Commentaires

Prêt à participer à la conversation ?

Vous devez être un abonné actif pour laisser un commentaire.

S'abonner aujourd'hui

Vous pourriez aussi aimer